Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
artmakeuppro.overblog.com

Le teint, ou le désespoir des mères...

12 Avril 2012, 14:02pm

Ce post est spécialement dédicacé à toutes ces mamans dépitées par la capacité de leurs filles à “s’orangiser”. Oui, oui, vous m’avez bien lu: orangiser. Ou l’art de se transformer en star d’une pub Oasis. Mais si, vous savez, cette orange qui crie: “I’m fruiiiiiiit”. 

Car hier encore, j’avais une gentille maman au studio qui me disait: “Mais elle persiste à se mettre un truc orange sur la tronche, c’est atroce! “. Et malheureusement, ce n’est pas la première à me dire ça.

Serait-ce qu’avant 20 ans, notre capacité à discerner les carnations n’est pas encore au point et que nous serions toutes atteintes de daltonisme? Ou bien que l’on croit alors que du orange en couche mate et épaisse effacerait la coloration rose-bordeaux des boutons pointant leur nez?

Honnêtement, je me questionne. 

Pour cela, repartons en arrière, vers les mythes des dernières décennies. Car, le plus drôle, c’est que les mamans qui râlent sont celles-là même qui, dans les années 70, se mettaient une bonne couche de fond de teint 10 fois trop foncé, croyant ainsi se “bronzer”. Puis il y a eu les années 80, avec les couleurs à go-go et le célèbre blush “en barre”. Ensuite vinrent les années 90, le total look mat et ses tons Earth. Je reviendrai plus tard sur les années 2000…

Bref. Après mûre réflexion, je me demande si le maquillage des jeunes filles d’aujourd’hui ne serait en réalité qu’un mix d’inconscient collectif du maquillage ! Car on retrouve l’erreur des années 70 à croire qu’on aura bonne mine en choisissant une teinte plus foncée. NON mesdemoiselles, vous n’avez pas l’air d’avoir bonne mine, on croirait plutôt à une dégénérescence intensive du foie ! Une jaunisse en pire ! On devine le tort des années 80 à croire que le vernis rouge écaillé, ça fait cool et rock. Et surtout, on voit l’ultra mat des années 90, qui annihile toutes brillances et lumières naturelles.

HELP.

Je pensais que les générations apprendraient de leurs erreurs. Mais non!!! Pourtant je ne désespère pas ! 

Je vais donc m’atteler à une rétrospective des looks via les décennies, pour mettre en exergue ce que l’on peut envisager de reproduire et ce qu’il faudrait à tout prix éviter! Mais bon, je ne suis pas seule juge et libre à vous de piocher dans ce qui vous plait. A vos risques et périls…

Commenter cet article