Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
artmakeuppro.overblog.com

Ces jours où tu les aimes, mais pas trop !

6 Février 2014, 17:54pm

Publié par Artmakeuppro

Ces jours où tu les aimes, mais pas trop !

Hello les girls !

Ce coup-ci, un petit billet pour les parents qui, peut-être comme moi, aiment leurs enfants. Mais parfois.... pffff.

Hier soir, nous étions invités à dîner chez des amis. Nous emmenons donc Little One avec nous. Et comme d'hab, elle a été cool. Elle a vaguement regardé s'il y avait des conneries à faire, puis, un bout de pain à la bouche, a opté pour la version calme avant de se coucher sans moufeter dans son lit-parapluie. Et quand tu la réveilles pour repartir à la maison, elle ne bronche même pas, attendant juste de retrouver son vrai lit.

Dans ces moments-là, tu l'aimes ton gosse. Vraiment. Tu es plutôt fier même. Tu te dis que c'est cool la life. Que tous ces gens qui te disent qu'avoir des gosses c'est parfois l'enfer, ils exagèrent.

Et puis, il y a ce matin. Ce matin, où évidemment, tu es un peu à la bourre. Où pour cause de dîner dehors hier, tu as laissé la poussette dans la voiture en te disant que pour faire quelques mètres, Little One serait cool. Comme hier soir en fait.

Et là, TOUT BASCULE. Tu ne sais pas pourquoi, mais aujourd'hui, Little One a décidé de NE PAS marcher. Non. Elle veut les bras. Sauf qu'hier tu t'es bousillé le dos au boulot, que t'as mal au bras de la porter non-stop, elle et ses 15 kg, et que, bah, t'as pas envie de céder.

Commence alors une guerre de 2 pâtés de maisons, qui te semble interminable !

Little One hurle à la mort comme si elle venait de subir la pire des tortures. Tu ne lèves même plus les yeux, de peur de croiser le regard des gens qui penseront que tu es la pire des mères. (Avec un peu de chance tu pourrais trouver un regard compatissant, mais tu n'as même pas le temps). Tu lui ordonnes maintes fois de marcher. Tu passes par la négociation ("tu marches jusqu'au parking et après je te prends dans mes bras") Honteusement, tu passes toi aussi par la phase hurlement. Ta main tente la mini-claque sur la fesse mais la couche rend le geste ridicule. Ton enfant s'allonge par terre, le corps comme désossé, sur ce bitume mouillé de pluie, où il n'y a pas si longtemps tu as vu une crotte de chien.

Ta vie, à ce moment-là, est, heu... Y a pas de mots, en fait.

Et tu te demandes comment tu peux passer aussi vite d'un sentiment d'amour et de fierté, à une envie meurtrière ?

En fait, c'est ça la vie de parent, je crois. Des yoyos constants. Mais ces petites choses savent bien qu'on ne va pas arrêter de les aimer pour autant. Aaah ils sont malins... !

Le pire, c'est que j'ai déjà hâte de rentrer ce soir et de la voir ! Jusqu'à ce qu'elle me casse les pieds. Là, j'aurais hâte de la coucher....

Je vous l'ai dit, c'est un yoyo continuel......

Allez ! Des baisers !

Et vous, vous avez aussi des moments comme ça??

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Callenueva 06/02/2014 20:07

ahahahh j'en ai plein des anecdotes comme celle ci avec mon fiston !
Ce sont même devenus de bons souvenirs ; - )

Artmakeuppro 07/02/2014 10:11

Et oui, heureusement on finit toujours par en rire ! Des bisous !

Marie Farce, ta parraine 06/02/2014 19:01

Bien bien ma belle ! Tu fais maintenant complètement partie du vaste club : celui des "mamaaaaaaaaans!
Et tu n'as pas fini d'en faire le tour ! D'ailleurs, c'est aussi l'un des seuls clubs desquels il est impossible de démissionner ! C'est dire s'il y a du monde !
Courage. C'est aussi le plus beau du monde finalement, tu le vois déjà ! Bizzzzz

Artmakeuppro 07/02/2014 10:11

J'adore ce club en effet ! Y a juste des jours où t'as pas envie d'aller à la réunion du club! Des bisous!