Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
artmakeuppro.overblog.com

Aller bien VS victimisation

16 Janvier 2014, 12:36pm

Publié par Artmakeuppro

Aller bien VS victimisation

Hello à tous,

Ces derniers temps j'avais envie de parler de quelque chose qui me tient à coeur: est-ce qu'aller "bien" est simple ? Ou plutôt, a-t-on vraiment envie d'aller bien?

Par le travail de fond que je tente de faire sur moi, pour que ma vie soit plus légère, plus heureuse, plus joyeuse, c'est une question qui me semble primordiale.

J'ai vécu une dépression, il y a pas mal d'années. Et enfant, j'étais très mélancolique. Je pense que j'ai toujours été positive, mais ma forte émotivité m'a souvent alourdi. Et dans un précédent article, je vous ai parlé de l'impact positif qu'a eu l'hypnose dans ma vie récemment (ici) .

Aujourd'hui, alors que je tâche d'évoluer, et surtout que j'essaie d'employer la pensée positive, je me rends compte que ce n'est pas si simple.

Déjà, la première chose est d'utiliser les bons mots.

Enlever les mots négatifs (le cerveau n'entend pas les "ne pas", "ne plus") pour n'utiliser que des mots positifs. Et ça, c'est déjà un exercice en soi ! Avez-vous déjà tenté l'expérience ?

Un bon exemple c'est la différence entre: "C'est pas mal" et "C'est bien". Ou "ce n'est pas grave" (bah du coup, si !). Et les français sont les rois de ce genre de formulation. Récemment, après un exercice nouveau où j'avais fait de mon mieux, on m'a littéralement dit : "Tu as fait tout ce qu'il ne fallait pas faire" ! Ah? Et sinon, le reste c'était bien?!

Depuis, j'ai l'impression de constamment devoir réfléchir 2 fois plus à chaque fois que j'emploie un mot. Mais je trouve que les bienfaits sont incroyables. C'est comme si le cerveau se connectait sur un meilleur réseau, plus clair, plus épuré.

Ensuite, et c'est là que je me rend compte que c'est le plus compliqué: sortir de la victimisation. Je dialogue avec tous types de personnes, et si on fait attention, la plupart d'entre elles aiment dire: "moi c'est pire", "moi je souffre plus", "moi j'ai moins de chance" "moi ma vie est plus dure", et j'en passe. (tout ça est évidemment un résumé). Et soyons honnête, moi aussi je fais ça. Et je VEUX ARRÊTER !! C'est absurde non? Pourquoi voulons-nous souffrir plus que les autres? Pourquoi ça serait pire pour nous ? Qu'en sait-on ? Et puis, qu'est-ce que ça nous apporte?!!

Plus d'attention? Qu'on nous plaignent plus ? Peut-être. Mais je pense qu'à terme ça agace simplement les personnes en face. En tout cas, moi ça m'agace!

Et puis, il y a lâcher le passé, les douleurs, les regrets, les souvenirs. Lâcher ses fantasmes du futur des éternels "si javais ça, ça irait mieux". Vivre dans le présent est aussi un apprentissage indispensable.

Faire que notre vie quotidienne soit emplie de ces petites choses, qui arrivent par hasard ou que vous créez, pour avoir régulièrement le sourire aux lèvres.

En fait, aller bien est un véritable travail si on veut réellement y arriver. Sortir de la victimisation, utiliser les bons mots....

Et je prendrais plaisir à citer les 4 accords toltèques:

  • Que ta parole soit impeccable
  • Ne prends rien personnellement
  • Ne fais pas de supposition
  • Fais toujours de ton mieux.

Alors je vous souhaite sincèrement d'aller bien. Et je vous dis: belle route pour une vie heureuse !

Et vous, quelles sont vos méthodes ?

Des baisers joyeux !

Commenter cet article